Multilingual Doxology

Multilingual Doxology by OVF Worship Band

When Chris first shared his idea about singing the Doxology in different languages, I was skeptical. The thought of our international congregation singing simultaneously in all their languages sounded heavenly. But, why do it with the old-fashioned Doxology? The idea made my hippie-Christian skin crawl. When I was a child visiting my grandparents’ liturgical churches, I never understood all the standing up and sitting down. The responsive readings sounded like a sea of monotone voices that seemed insincere about the words they were reciting. So why sing the Doxology at a church like One Voice?

Well, you can imagine my surprise at the tears running down my cheeks as I began singing it for the first time at worship team practice. Andrew’s arrangement is moving and beautiful. We sang the Doxology once in English before repeating the stanza twice in our own languages: Spanish, French, Chinese, Korean, Urdu, Dari, Amharic, and English. Suddenly, I couldn’t even sing! My throat closed up as tears of joy ran down my face. Nothing prepared me for the gorgeous sound of many languages praising God together with one voice.

As we sang it in worship the following week, I looked around at the faces of my dear friends from all over the world. Their expressions changed from concentration as they sang English, to delight when they switched to the languages they grew up speaking (what we call their heart languages). The moment truly was a glimpse of heaven. People from many tribes and tongues singing together with one voice, with heart, worshipping our one Father in heaven.

I was humbled and honored to go back to my dear husband and say the words, “You were right!”

Introducing Clément Tendo

Clément Tendo

Clément Tendo

To me, One Voice Fellowship is “du-jamais-vu”—something I have not seen before. And yet I am extremely excited because of my interest in songs from different languages and genres and how they can be used in worship. I believe a Spirit-filled church is to reach out to all nations in their context with the uncompromised gospel of our Lord Jesus Christ. One Voice represents what the church of Christ is called to be as it prepares for the marriage supper of the Lamb, where people from every tribe and tongue will worship our great God together (Revelation 19:6-10; 5:9-10).

I grew up in Bible-believing home, something that I only ascribe to the grace of God. Yet, as I look at my life, I would not say that this blessing spared me from temptation and sin. As I continue in the faith, I realize how many my sins are—but also how great and mighty my Savior Jesus Christ is. I thank God for each moment of success, anxiety, worry, doubt, and uncertainty I have had. They remind me that God must remain the light through which I see all lights (Psalm 36:9). When I struggle, my sources of comfort and refuge are seeking God through prayer, recalling the prayers He has answered, singing and making gospel music, and studying God’s word. In deep darkness I have come to see that there is no other hope for me beside daily and patiently trusting in God and not leaning on my own understanding (Proverbs 3:5-6).

During my studies at African Bible University of Uganda, I looked at the state of the church in Africa and realized that most pastors are passionate and zealous for the gospel, but have little training in how to rightly handle the Word of truth (2 Timothy 2:15). I felt the need to share what I was studying with these ministers of the gospel so that knowledge and passion may work together for the advancement of the gospel. As one who is aware that God is still molding me day by day, my prayer is that God would make me an instrument in His hands and a daily beggar who shows other beggars where they can find the bread of life, through teaching, preaching, and singing as the Lord leads. My current studies at Westminster Theological Seminary are challenging but are shaping and sanctifying me in many ways. I am being equipped, through the power of the Holy Spirit, to work out my salvation with fear and trembling because of the work that God is daily doing in me (Philippians 2:12-13).

A local-church internship is required for my Master of Divinity degree, so I prayed that God would help me find a church to help me grow by applying what I am learning at Westminster. Thanks be to God for the loving and humble person of Pastor Chris, who called on me to come to be a part of One Voice Fellowship as a pastoral and worship intern, which I consider to be an answered prayer. I hope and pray that as we serve one another and come together in one voice to worship our God (Romans 15:5-7), we will continue to grow in the knowledge and grace of our Lord Jesus Christ (2 Peter 3:18) for the edification of one another, for our joy, and above all else, for the glory of God (Romans 11:36; 1 Corinthians 10:31).

Présentation de Kashif & Sana

Introducing Kashif and Sana

Kashif, sa femme, Sana, et leur fille

Nous sommes tous les deux du Pakistan. Nés dans des familles chrétiennes, nous étions très impliqués dans le ministère des jeunes et la chorale de notre église. Au Pakistan, c'était notre routine de participer à toutes les activités de l'église, car nous savons combien il est difficile pour nous de vivre sans Dieu. Lorsque nous avons déménagé aux États-Unis en décembre 2019, nous étions inquiets pour notre vie chrétienne. Lorsque vous déménagez dans un endroit où vous ne connaissez personne, cela fait peur. Mais nous avons beaucoup prié pour nous-mêmes et surtout pour notre fille, Joy.

Au Pakistan, nous avions l'idée que les gens en Amérique sont loin de Dieu et si vous allez à l'église, vous ne verrez que des personnes âgées, parce que la jeune génération ne vient pas à l'église.
Mais lorsque nous sommes venus ici et que nous avons rencontré le pasteur Chris, nous avons senti que nous nous connaissions depuis de nombreuses années. Il est notre père spirituel, toujours serviable et nous aime comme le Christ nous aime. Ainsi, lorsque le pasteur Chris nous a parlé d'OVF, nous étions très excités. Nous avons pensé: «Wow! Comme il sera étonnant de prier dans notre propre langue dans un endroit où d'autres personnes nous écouteront également prier et chanter dans notre langue.

Nous nous sentons vraiment fiers et reconnaissants à Dieu de faire partie de l'OVF. Il n'y a pas de distinction selon d'où vous venez. Les gens écoutent notre témoignage sur la difficulté de la vie au Pakistan. On a donc l'impression que nous sommes tous pareils ici. Comme le dit la Bible, nous devons nous aimer les uns les autres comme Dieu nous aime!

Présentation de Yaovi et Patricia

Yaovi & Patricia dirigent notre équipe francophone.

Yaovi et Patricia font partie de l'équipe de lancement One Voice, à la tête de notre ministère francophone et de notre petit groupe.

Quand nous avons entendu parler pour la première fois de One Voice Fellowship, ma femme Patricia et moi avons immédiatement convenu que Dieu voulait que nous fassions partie de cette nouvelle église. Dieu, le grand artiste, a fait chacun de nous à son image. À Lui, des gens de toutes langues et cultures prient: «Notre Père.»(Matthieu 6: 9-13). En Christ, toutes les nations sont bénies par la promesse faite à Abraham (Genèse 22:18). Qui sommes-nous pour remettre en question la sagesse de Dieu en disant qu'une culture est meilleure qu'une autre? Au lieu de cela, nous célébrons sa sagesse divine lorsque nous nous accueillons les uns les autres comme Dieu nous a accueillis (Romains 15: 7). C'est pourquoi nous voulons faire partie de Une voix- pour accueillir les autres comme le Christ nous a accueillis.

Dans cet esprit d'accueil, il n'y a plus de distinction de race, de sexe, de langue ou de statut économique. Au lieu de cela, nous pouvons vivre en harmonie. Nos différences nous permettent de nous entraider et de nous affûter en tant que famille unie dans le Christ Jésus (Galates 3:28).

J'ai goûté à la douceur de cet accueil lors de mon arrivée dans ce pays. Mes frères et sœurs en Christ ont été pour moi les mains et les pieds de Jésus. Ils ont partagé leur maison avec moi, leurs biens et m'ont littéralement revêtu (Actes 4:32; Matthieu 25:36). Dans leur amour, la Parole de Dieu est devenue tangible et plus douce que le miel (Psaume 119: 103).

Plus important encore, le pasteur Chris a façonné ma compréhension du vrai christianisme. Il m'a appris à aimer inconditionnellement. Son ministère et son cœur sacrificiel ont transformé ma compréhension de la manière d'être un bon mari, un père et d'aimer mes voisins sans condition.

Dorothy Day décrit le genre de communauté que nous construisons ici: «Vivre ensemble, travailler ensemble, partager, aimer Dieu et aimer notre frère, et vivre près de lui dans la communauté afin que nous puissions lui montrer notre amour.»

Dans mon pays d'origine, les pasteurs sont comme de petits dieux. Ils profitent de leur autorité. Mais le pasteur Chris a l'humilité de dire: «Je suis désolé» quand il a tort. Merci pour ça.

Dans le ciel, nous verrons une grande multitude que personne ne peut compter, de chaque nation, tribu, peuple et langue, debout devant le trône pour adorer Dieu (Apocalypse 7: 9). Nous ne pouvons sûrement pas attendre ce jour! Mais aujourd'hui, nous pouvons en avoir un aperçu à Bourse One Voice. Nous sommes ravis de servir dans une communauté de croyants de tous les coins du monde, travaillant ensemble pour apporter la bonne nouvelle à tous nos voisins afin qu'ensemble nous puissions avec une voix glorifier Notre Père (Romains 15: 6). Nous espérons que vous vous joindrez à nous dans ce ministère!

À propos de notre logo

Bourse One Voice

Tout bon logo vous dira quelque chose sur l'organisation qu'il représente. Voici trois idées derrière le logo One Voice: 

1) Mondial - La forme nous rappelle la terre, et que le peuple de Dieu est appelé à partager la Bonne Nouvelle avec tous les groupes de personnes, où qu'ils se trouvent. 

«Vous serez mes témoins à Jérusalem et dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'au bout de la terre. » (Actes 1: 8)

«Jésus vint et leur dit:« Toute autorité dans les cieux et sur la terre m'a été donnée. Allez donc et faites des disciples de tout ethne, en les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, en leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et voici, je suis toujours avec vous, jusqu'à la fin des temps. (Matthieu 28: 18-20)

2) Centré sur le Christ - Un prisme divise la lumière blanche en rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet. Comme un prisme, la langue et la culture divisent souvent le Corps du Christ. Mais la croix est blanche dans notre logo parce que le corps du Christ contient déjà des gens de toutes les tribus et de toutes les langues. Nous pouvons expérimenter davantage la plénitude du corps du Christ lorsque nous participons à une communauté diversifiée. 

«J'ai d'autres moutons qui ne sont pas de ce troupeau. Je dois les apporter aussi, et ils écouteront ma voix. Il y aura donc un troupeau, un berger. (Jean 10:16)

3) Interculturel - De nombreuses églises s'efforcent d'être multiculturel, comme il se doit. Interculturel est un pas de plus et c'est notre objectif chez One Voice. Voyez comment les couleurs changent lorsqu'elles interagissent les unes avec les autres? Comme dans le mariage, notre objectif est d'être en communauté si étroite que nous sommes tous les deux changés par l'expérience, pour le mieux. 

«Lorsque nous commençons à interagir avec quelqu'un dont la formation culturelle est différente de la nôtre, que ce soit au bout du monde, dans la vallée voisine ou dans notre propre rue, et lorsque nous essayons de bien nous comprendre, nous sommes impliqués dans» l'interaction interculturelle ». Interculturel décrit ce qui se passe entre des cultures. L'apprentissage interculturel se produit lorsque nous apprenons les uns des autres à mesure que nos vies se croisent. » (Chrétiens et différence culturelle, Smith et Dykstra-Pruim, 15.)

L'amour est flexible

L'amour est flexible

Pour qu'un groupe diversifié de personnes puisse vraiment vivre et adorer ensemble en communauté, nous devons être prêts à changer.

One Voice Fellowship est une communauté qui célèbre l'unité entre diverses personnes. Nous sommes de tous les coins du monde, donc nous pensons, chantons, prions, mangeons et vivons de différentes manières. Cette variété d'expériences humaines est belle et fait partie du dessein de Dieu. Mais cela provoque souvent des divisions. Comment réagir lorsque les différences humaines créent des frictions? R. Roosevelt Thomas, Jr. raconte une histoire utile dans son livre, Construire une maison pour la diversité.

Une girafe a construit une maison parfaite pour sa famille, avec de hauts plafonds, de hautes portes et des couloirs étroits. Un jour, alors qu'elle travaillait dans sa menuiserie, la girafe a vu un éléphant qu'il connaissait, car leurs enfants vont à l'école ensemble. La girafe a décidé d'inviter l'éléphant à visiter sa menuiserie, car il savait qu'ils partageaient une passion pour le travail du bois.

L'éléphant accepta volontiers. Mais, en entrant dans la maison de la girafe, l'éléphant a commencé à casser des choses. L'escalier craqua sous son poids. Les portes et les murs se sont effondrés parce qu'il était si grand.

La girafe regarda autour d'elle avec étonnement! Puis il a dit: «Je vois le problème. La porte est trop étroite pour vous. Nous devons vous réduire. Si vous prenez des cours d'aérobic, nous pourrions vous mettre à la taille.

«Peut-être,» dit l'éléphant, l'air peu convaincu.

«Et les escaliers sont trop faibles pour supporter votre poids», continua la girafe. «Si vous allez aux cours de ballet, vous ne pèserez pas autant. J'espère vraiment que vous le ferez. J'aime vous avoir ici.

«Peut-être», dit l'éléphant. "Mais pour vous dire la vérité, je ne suis pas sûr qu'une maison conçue pour une girafe fonctionnera jamais vraiment pour un éléphant, pas à moins qu'il y ait des changements majeurs."

M. Thomas explique sa parabole de cette façon: «Les girafes sont les personnes aux commandes. Eux ou leurs ancêtres ont construit la maison. Ils décident des politiques et des procédures… et connaissent les règles non écrites du succès parce qu'ils les ont créées… L'éléphant est chaleureusement invité et généralement bien accueilli, mais il est l'extérieur. La maison n'a pas été construite avec l'éléphant à l'esprit. Pour s'entendre dans la maison de quelqu'un d'autre, les éléphants doivent laisser leurs besoins et leurs différences à la porte d'entrée.

Too often, our churches treat elephants (newcomers who aren’t from the majority culture) like this. We are very glad they’ve come to visit. But as they try to get comfortable, to settle into the community, they learn they are expected to change. In the story, the elephant resists bearing the full burden of change. He thinks maybe the giraffe’s house should make some changes.

L'une des valeurs centrales de One Voice Fellowship est que nous sommes tous prêts à être flexibles, à faire des changements pour nous accommoder les uns des autres. Parfois, nous prions en anglais, mais nous prions souvent dans d'autres langues. Parfois, une seule personne prie à haute voix, mais nous prions souvent simultanément - parce que c'est plus confortable pour certains d'entre nous. Parfois, nous chantons des hymnes qui sont familiers et significatifs pour certaines parties de notre communauté. Mais nous chantons aussi de nouvelles chansons, dans différentes langues, peut-être avec un tempo qui ne nous est pas familier. Nous faisons ces choses parce que nous nous aimons, nous apprenons les uns des autres et nous sommes plus complets ensemble!

Voudriez-vous s'il vous plaît prier avec nous et pour nous? Nous voulons faire le travail difficile mais glorieux nécessaire pour «vivre en telle harmonie les uns avec les autres» (Romains 15: 5) que cela ne peut s'expliquer que par la présence et la puissance du Christ parmi nous.

fr_FR